Accueil >> Articles >> Bilan de l’année scolaire 2020 de l’école primaire Picol

Bilan de l’année scolaire 2020 de l’école primaire Picol

Bilan partagé par l’équipe pédagogique, composée de 8 professeur.e.s, lors de la visio conférence avec les membres du bureau de Los Chicos de Cusco le 1er décembre 2020.

Une année sans école et des enseignant.e.s éprouvé.e.s et inquiet.e.s

L’année 2020 a été très difficile. Nous l’avons souligné plusieurs fois déjà, de nombreuses familles ont perdu leur travail et se sont retrouvées dans l’incapacité de payer leur loyer. Elles ont été contraintes de quitter la ville de Cusco, afin de pouvoir se nourrir et survivre.

Aucune famille n’a accès à internet à la maison ou sur le téléphone portable et certaines d’entre elles n’ont ni la télévision ni la radio : les enfants n‘ont donc pas été en mesure de de participer au programme d’enseignement à distance offert par le ministère de l’Éducation. La plupart des parents n’étaient pas non plus en mesure d’aider leurs enfants lors des appels téléphoniques des enseignant.e.s. Les écolier.e.s n’ont donc pas pu être accompagné.e.s dans les activités d’apprentissage.

En 2020, de nombreux élèves de Picol n’ont pas eu accès à l’éducation et nous allons devoir mettre en place des programmes de remise à niveau tout au long de 2021, mais nous ne savons pas encore quand les enfants pourront retourner à l’école ! 

L’aide exceptionnelle d’urgence

Grâce au soutien de l’association Los Chicos de Cusco, nous avons pu donner à chaque famille de l’école un panier de nourriture dont la valeur s’élevait à 200 soles (45 euros) et près de la moitié d’entre elles, parmi les plus vulnérables, ont reçu un second panier. Les parents nous ont grandement remercié, car ce soutien alimentaire a été essentiel pour eux, à un moment où ils en avaient le plus grand besoin. Nous avons rencontré quelques difficultés à localiser certaines familles ayant quitté Cusco pour aller vivre en zones rurales lointaines.

L’aide exceptionnelle a aussi consisté en l’achat d’un livre de contes pour chaque élève de l’école. Un livre à lire à la maison, en famille pour profiter d’une activité qui mêle apprentissage et détente.

De plus, l’association nous a également aidé à terminer nos travaux dans la cuisine avec la consolidation du plafond ainsi que l’aménagement d’une allée pour éviter la boue pendant la saison des pluies.

La priorité pour 2021 : des outils pour suivre l’enseignement à distance

La situation sanitaire étant toujours très instable au Pérou et l’accès au vaccin plutôt improbable en 2021, l’équipe pédagogique craint que l’enseignement en distanciel soit maintenu au cours des premiers mois de l’année 2021.

La priorité sera donc que chaque enfant ait accès à des outils technologiques lui permettant de suivre les enseignements dispensés et de pouvoir interagir avec les enseignant.e.s et leurs camarades.

Une autre priorité sera de pouvoir organiser des remises à niveau individuelles ou en petits groupes, en dehors des temps de cours avec des professeurs, lorsque l’école pourra reprendre en présentiel. Cela suppose d’être en mesure de financer des temps d’enseignement supplémentaires.

Enfin, un autre projet que nous souhaiterions mettre en place est l’animation d’ateliers d’apprentissages manuels et artistiques afin qu’il.elle.s développent des compétences diverses qu’il.elle.s pourront plus tard perfectionner et qui leur permettront de trouver plus facilement leur voie pour l’avenir.

Top