Erreur de la base de données WordPress : [Unknown column 'inclusive_language_score' in 'field list']
INSERT INTO `w03I6jdoxC_yoast_indexable` (`object_type`, `object_id`, `object_sub_type`, `permalink`, `primary_focus_keyword_score`, `readability_score`, `inclusive_language_score`, `is_cornerstone`, `is_robots_noindex`, `is_robots_nofollow`, `is_robots_noimageindex`, `is_robots_noarchive`, `is_robots_nosnippet`, `open_graph_image`, `open_graph_image_id`, `open_graph_image_source`, `open_graph_image_meta`, `twitter_image`, `twitter_image_id`, `twitter_image_source`, `primary_focus_keyword`, `canonical`, `title`, `description`, `breadcrumb_title`, `open_graph_title`, `open_graph_description`, `twitter_title`, `twitter_description`, `estimated_reading_time_minutes`, `author_id`, `post_parent`, `number_of_pages`, `post_status`, `is_protected`, `is_public`, `has_public_posts`, `blog_id`, `schema_page_type`, `schema_article_type`, `object_last_modified`, `object_published_at`, `version`, `permalink_hash`, `created_at`, `updated_at`) VALUES ('post', '3990', 'post', 'https://ecolesandines.com/fr/mama-killa-bilan-de-la-premiere-annee-du-projet/', NULL, '30', '0', '0', NULL, '0', NULL, NULL, NULL, 'https://ecolesandines.com/wp-content/uploads/2023/07/MK-mayo-23-1024x1019.png', '3993', 'featured-image', '{\"width\":1024,\"height\":1019,\"filesize\":1291761,\"path\":\"2023/07/MK-mayo-23-1024x1019.png\",\"url\":\"https://ecolesandines.com/wp-content/uploads/2023/07/MK-mayo-23-1024x1019.png\",\"size\":\"large\",\"id\":3993,\"alt\":\"\",\"pixels\":1043456,\"type\":\"image/png\"}', 'https://ecolesandines.com/wp-content/uploads/2023/07/MK-mayo-23.png', '3993', 'featured-image', NULL, NULL, NULL, NULL, 'Mama Killa, bilan de la première année du projet', NULL, NULL, NULL, NULL, '3', '4', '0', NULL, 'publish', '0', NULL, NULL, '1', NULL, NULL, '2023-07-02 11:34:32', '2023-07-02 07:19:55', '2', '77:0124c65d0cc18c06953f9822751c59d3', '2024-07-24 21:48:02', '2024-07-24 21:48:02')

Mama Killa, bilan de la première année du projet - Los Chicos de Cusco - Ecoles andines

Mama Killa, bilan de la première année du projet

Nous brodons nos rêves

Lancé en mars 2022 et soutenu par la Région Occitanie, l’atelier de fabrication de sacs et d’accessoires Mama Killa, également baptisé « programme d’apprentissage et d’entreprenariat pour l’égalité des sexes en temps de pandémie », a soufflé sa première bougie !

Activité génératrice de revenus pour l’autonomisation des femmes du district de Santiago de Cusco, le programme a pour but de favoriser l’émancipation économique des femmes impliquées dans le projet, de concourir à l’autonomie financière du centre social Huchuy Yachaq, promoteur du projet, et de renforcer ainsi l’empowerment individuel et collectif des femmes du quartier.

Au cours de cette première année, 15 femmes du quartier Hermanos Ayar se sont formées aux techniques de couture, d’assemblage, de broderie, de gaufrage, de peinture… sur tissus et sur cuir, et au maniement des différentes machines : à coudre, à broder, surjeteuse, repasseuse, riveteuse. 

Malheureusement la fréquentation de l’atelier et l’assiduité ont diminué au cours de l’année, certaines femmes étant contraintes de reprendre un travail plus rémunérateur, particulièrement au plus fort de la crise sociale et politique alors que le coût de la vie au Pérou a fortement augmenté. 

Tandis que l’atelier entame sa deuxième année de fonctionnement, les artisanes concentrent leur énergie sur la conception de produits originaux, la recherche de lieux d’exposition et de vente des produits, ainsi que la création d’un réseau partenarial pour la promotion de leur travail et de leur production. Plusieurs commandes sont en cours de confection et 45% du produit de la vente sera reversé aux couturières. Il est possible de consulter un catalogue des produits à vendre sur leur compte Instagram.

Parmi les femmes formées, l’une a trouvé un emploi de couturière et deux ont créé leur propre entreprise. Enfin, trois nouvelles recrues seront formées cette année par les femmes qui ont intégré l’atelier l’an passé et qui prennent aujourd’hui de plus en plus de responsabilités dans la gestion et le développement de Mama Killa. Une collaboration avec la Casa Colibri Multimarca, un espace de valorisation des réalisations d’entrepreneur.e.s artisanaux de Cusco, s’est également mis en place en juin.

« Les femmes du quartier ont exprimé leur désir d’apprendre, de devenir économiquement indépendantes, de lutter activement pour l’éducation de leurs enfants et d’être reconnues au sein de leur famille et de leur communauté, et c’est de leurs voix qu’est née la proposition Mama Killa. Nous nous appuyons sur la force des mères, leur volonté et leur talent pour développer des compétences qui améliorent la qualité de vie de leurs familles ». Marlene Quispe Barrientos, directrice du centre social Huchuy Yachaq

Crédit photo Mama Killa

 


Publié

dans

par

Étiquettes :