Accueil >> Articles >> Parcours des jeunes parrainés depuis 2007

Parcours des jeunes parrainés depuis 2007

A la création de Los Chicos de Cusco en 2007, un système de parrainage d’enfants a été mis en place afin de financer le projet d’école ASVIN dans le quartier de Pillao Matao, à l’époque défavorisé.

Lors de notre mission de coordination (novembre-décembre 2019), nous avons assuré une permanence de parrainage individuel pour les jeunes scolarisés au collège, au lycée, ou encore à l’université. 

Ce n’est pas toujours simple de retrouver les jeunes parrainé.e.s car certaines familles quittent le quartier, certain.e.s changent de numéro de portable régulièrement, … Nous nous sommes aventurées dans le quartier pour les retrouver afin de les informer de cette réunion.

Lors de cet après-midi de permanence, ce fût l’occasion d’échanger avec eux.elles et de voir que chacun.e poursuit ses études et est plein d’ambition. L’idée nous est donc naturellement venue de leur demander d’écrire un petit mot sur leur parcours : 

Tomas Angel et sa petite sœur

Je souhaite devenir hacker et j’espère y arriver. A l’école ASVIN j’ai tout aimé. Quand je travaillerai, à mon tour j’aiderai les personnes et avec l’argent que je gagnerai j’aiderai ma famille pour qu’ils puissent vivre heureux. Mon souhait est donc de travailler et d’aider ma famille. 

 

Tomas Angel, 17 ans, grado 4 secundaria (lycée)

Alvaro, match de foot improvisé durant la permanence

Je m’appelle Alvaro. Je termine ma dernière année de secondaire et passe en ce moment les examens pour entrer à l’université nationale San Antonio et suivre le cursus Administration. Je souhaite travailler à terme dans une agence de tourisme car notre ville est reconnue pour le tourisme. Ces études dureront 5 ans. Ce domaine est très prisé et compétitif : plus de 600 jeunes de différents lycées se présentent au concours, seulement 20 sont sélectionnés. Dans cette université, plus de 2000 étudiants tentent les examens pour les divers cursus et peu sont retenus. J’ai choisi cette université pour son grand prestige et car les enseignements aident énormément dans la vie. Enfin, j’ai choisi cette carrière car je pourrai percevoir un bon salaire et ainsi je pourrai aider les personnes dans le besoin comme vous le faites. Je vous remercie pour l’aide que vous m’apportez. C’est en partie grâce à vous que je suis devenu ce que je suis aujourd’hui et je tâcherai de faire comme vous avez fait pour moi. Du fond du coeur, je vous remercie de m’avoir permis de devenir une personne meilleure. 

Alvaro, 18 ans

 

Soledad

Je m’appelle Soledad, j’ai 14 ans. J’ai étudié à ASVIN, une école où j’ai appris énormément de choses que je n’aurais jamais su. En 2016, j’ai terminé l’école primaire et pour l’occasion nous avions eu la chance de réaliser un voyage avec les camarades de ma classe. 

J’ai ensuite intégré le collège Sagrado Corazon de Jesus. Je suis actuellement en grado 5. Je suis fière de moi car jour après jour j’ai dû surmonter des difficultés et problèmes. 

Le cours que je préfère et dans lequel j’excelle est le cours de mathématique. Ainsi, plus tard j’aimerais faire des études d’ingénierie civile. Je serai une ingénieure compétente et je progresserai de jour en jour et réaliserai mon doctorat. 

N’arrête jamais de rêver; si tu as confiance en toi, tes rêves seront réalité. 

Soledad, 14 ans, grado 5 secundaria (lycée)

 

Blanca Luz et sa maman

Bonjour à tou.te.s, 

Je vais vous partager mon passé, mon présent et mon futur…

J’ai étudié du 1er au 4ème grado de primaire à l’école ASVIN. J’ai aimé étudié dans cette école durant cette période. Ma maman m’a ensuite changée d’école, j’ai suivi les 5ème et 6ème grados de primaire à l’école Picol. C’était une très bonne école. Il y avait beaucoup de plantes et d’arbres et je m’y suis fait beaucoup de camarades. Marlene fût une super professeure, elle nous a donné énormément de conseils. Ma promotion était vraiment spéciale, jamais je ne les oublierai. 

Aujourd’hui, je suis en 1er grado de secondaire au collège Victor Raul. Je ne pensais pas que je m’y ferai autant d’amis. Le rythme est assez fatiguant car je commences les cours à 7h45 et terimine à 16h et parfois les professeurs nous donnent beaucoup de devoirs. 

Plus tard, j’aimerai être policière car depuis toute petite j’aime ce métier.

J’espère que dans le futur que tout se déroulera au mieux et que je pourrais aider ma famille à couvrir les dépenses de notre foyer. 

J’aimerai également voyager dans beaucoup de lieux, comme votre pays pour découvrir de nouveaux endroits. 

Blanca Luz, grado 1 du secondaire

Top